LES GENTILSHOMMES DE LA BRETTE

Accueil du site > 2 - De cape et d’épée > Histoire et Escrime > Compagnies des Mousquetaires du Roi

Compagnies des Mousquetaires du Roi

dimanche 6 février 2005, par Cracou


Monsieur de Puisségur dans ses mémoires fixe l’époque de la création des mousquetaires en 1622 en transformant les Chevaux Légers de la Garde : Louis XIII changea leur carabines en mousquets, et leur nom de Carabiniers en celui de Mousquetaires, leur donnant un Capitaine qui resta subordonné, de même que la Compagnie jusqu’en 1629 au Capitaine -Lieutenant desdits Chevaux Légers, parce qu’ils étaient attachés à ce Corps. Voici ce que Mr. de Puisségur rapporte.

« Louis XIII ôta les carabines de sa Compagnie de Carabins et leur fit bailler des mousquets, et donna la Compagnie vacante par la mort du capitaine au Sieur de Montalet capitaine desdits Mousquetaires. Sa Majesté demanda à Mr. d’Épernon six de ses Gardes, pour mettre dans ladite Compagnie. Il était résolu de ne mettre que des Gentilshommes dans cette Compagnie qu’il prendrait dans ses Gardes ; comme aussi quelques soldats de fortune, mais qu’il ne voulait pas en prendre qui n’eussent servi, et qui ne se fussent trouvés aux occasions, désirant après cela, quand ils auraient été quelques temps dans la Compagnie, les en tirer et les disperser dans les Vieux et Petits Régiments, et leur donner même des Enseignes et des Lieutenances dans ses Gardes »

Cela veut dire que les mousquetaires sont depuis le début une unité d’élite attachée au Roi où les hommes peuvent atteindre rapidement le grade d’officier subalterne.

En 1634 que le Roi s’en fit Capitaine, et donna au Sieur de Troisville la charge de Capitaine Lieutenant par lettre du 3 octobre. Après la démission volontaire de Mr. de Montalan, la Sous Lieutenance fut conférée à Hugues de La Boulaye Seigneur du Bois, la Cornette à Louïs Goulart, et fit deux Maréchaux des Logis ; sçavoir, Charles d’Harmes et Giscaro. Cette Compagnie ne subsista que jusqu’en 1646.

Le régiment des mousquetaire est donc unique, commandé par Troisville à l’époque de Louis XIII, mort en 1643. C’est la référence unique pour notre période. Parler des mousquetaires et de Richelieu correspond à la période 1634-1643, moins de 10 ans. En fait les Mousquetaires sont essentiellement une unité du début du règne de Louis XIV avec Mazarin comme premier ministre. Un Mousquetaire n’aurait jamais pu prendre part au siège de La Rochelle : il date de 1628 ! avant la création de la compagnie ! Autant pour Dumas.

En 1657 dans la Chronologie de Mr. de Troisville ; lorsqu’elle fut rétablie, elle eut alors un Capitaine Lieutenant, un Sous Lieutenant, un Cornette, et deux Maréchaux des Logis, le Roi y ajouta ensuite un Enseigne, et fixa le nombre des Mousquetaires à 150. J’ai laissé ici le texte originel intact... on perçoit bien comment les compagnies se vendent ou s’échangent ! La création de la seconde Compagnie de Mousquetaires qui portait auparavant le titre des Mousquetaires du Cardinal Mazarin date de 1660, après que le Cardinal l’eut donnée au Roi. Cette Compagnie ne fut montée qu’en 1663, lorsqu’elle fut envoyée à l’expédition de Marsal pris par le Maréchal de La Ferté ; le Roi n’en fut pas Capitaine d’abord, mais lorsque Mr. de Marsac l’eut vendue à Mr. de Colbert de Mauleuvrier frère du Ministre, Capitaine dans le régiment des Gardes en 1664 Sa Majesté envoya un Commissaire à Charenton, où cette Compagnie était en quartier, qui cassa tous les officiers de même que les Mousquetaires, la rétablit sur le pied de la première, et s’en fit Capitaine comme il l’était de l’autre, en janvier 1665 ; alors Mr. de Mauleuvrier prit le titre de Capitaine Lieutenant, la Sous Lieutenance fut donnée à Mr. de Montbron, la Cornette au Comte de Marsan, et l’Enseigne à Mr. de Florensac.

En 1657, il y avait un trompette que le Roi supprima mettant dans sa place cinq Tambours et un Fifre ; le Fifre fut supprimé en 1665, on y mit trois Hautbois et peu de temps après un quatrième et un sixième tambour. La Compagnie rétablie sur le pied de 150 Mousquetaires, se trouva dès 1663 composée de 300, de même que la seconde, et furent réduites à 250 en 1668, après la conquête de la Franche Comté.

Leur Rang dans la Maison du Roi est après les Gardes du Corps, les Gendarmes et les Chevaux-Légers de la Garde ; la première de ces deux Compagnies a la préséance sur l’autre, et les Officiers commandant ceux de la seconde de même qualité.

Le Capitaine Lieutenant est reçu et mis en possession de ces emplois à la tête de la Compagnie par Sa Majesté en Personne, qui ordonne aux Officiers et aux Mousquetaires de lui obéir en tout ce qui concerne son service, les autres Officiers y sont admis quand le Roi fait la Revue. Les Charges d’Officiers de ces deux Compagnies étaient autrefois vénales, celle de Capitaine Lieutenant étaient vendues plus de 200 000 livres et les autres à proportion ;

Le Capitaine Lieutenant reçoit deux payes, une de 600 livres par mois qui est celle du Roi en qualité de Capitaine et qui la lui cède, et la sienne en qualité de lieutenant qui est de 300 livres ; il est en outre cela gratifié d’une pension de 600 livres par an ; les Sous Lieutenants, Enseignes et Cornettes, jusqu’au Port-Etendart ont pareillement outre leur paye des pensions selon leur grade.

Equipement

La première Compagnie des Mousquetaires porta la casaque à sa création, comme assure Mr. de Puisségur dans ses Mémoires, quand il parle de l’origine de cette Compagnie ; cette casaque étant le seul uniforme qui la distinguât, parce qu’alors on s’embarrassait peu de mettre l’unité dans les habits parmi les Troupes. Ils la portèrent pendant quelques temps sans autre habits d’Ordonnance, et l’avaient toujours dans les exercices et les revues, et quand le Roi souhaitait faire quelque revues éclatantes, il ordonnait lui même la forme et la magnificence de leurs habillements, il est même arrivé de la faire habillé toute en buffle, ceux d’entre eux qui étaient riches, ornèrent leurs manches de diamants. Une autre fois il fut ordonné de mettre des habits de velours noir. Il y eut une fois aussi des habits gris galonnés d’or sur toutes les coutures.

Ce ne fut donc qu’en 1673, après le siège de Maastricht, que le Roi ordonna le même uniforme dans les deux Compagnies, ce qui les distinguait, c’est que la première portait le galon d’or , et la seconde le galon d’argent.

Le Roi pour son entrée à Paris, après son mariage en 1660, en fit faire de magnifiques fort courtes, ensuite ayant été obligés d’aller à la guerre, on a fait des casaques de la longueur du manteau, qui descend au dessous du genou, et qui ont quatre croix, une derrière, une de chaque côté, et une autre devant, séparée en deux, la moitié d’un côté, et l’autre moitié de l’autre. Les Mousquetaires se servaient autrefois de grosses bottes comme la cavalerie. En 1665, le roi ordonna à ceux de la première de n’avoir que des chevaux blancs ou gris, et à ceux de la seconde que des noirs, c’est ce qui fait appeler ceux de la première les Mousquetaires gris, et ceux de la seconde les Mousquetaires noirs.


NOUS CONTACTER|Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP