LES GENTILSHOMMES DE LA BRETTE

Accueil du site > 2 - De cape et d’épée > Histoire et Escrime > Armes et reproductions

Armes et reproductions

samedi 5 mars 2005, par Cracou


Que dire des armes "reproduction" historique ou med-fanque l’on voit en grande quantité ?

Dans l’immense majorité des cas, ces armes ne sont PAS utilisables en combat. Ce ne sont que des accessoires de décoration ! L’acier utilisé est de faible qualité, l’assemblage est léger, l’équilibre précaire. Certains fabricants responsables ajoutent des « faiblesses » intentionnelles dans les lames (trous...) pour provoquer une casse franche dès la première tentative d’utilisation. Une reproduction peut être un bel objet, mais ne sera jamais « une vraie » arme.

Ses origines sont le plus souvent Taiwanaise ou Espagnoles (les fameuses « made in Toledo » -souvent faites en Chine). Pour les identifier, le plus simple est de regarder l’acier utilisé : un « 440 » ou un « 420 », un acier inoxydable sont les signes d’une arme de décoration. Les alliages sont aussi à proscrire (surtout le Zamac).

En pratique, utiliser ces objets, quelles que soient les circonstances, comme des armes est chercher l’accident, la blessure voir plus. Actuellement le pire vient des Katanas de décoration. Les reproductions de très mauvaise qualité sont légion .

Les bonnes lames viennent le plus souvent des pays de l’Est (Tchéquie, Hongrie) et d’Angleterre, avec une percée venant des Indes. Avant d’acheter, il faut vérifier la crédibilité du fabriquant, se renseigner sur son matériel et vérifier quelles sont les lames garanties pour un usage « combat ».

Il n’existe pas de bonne lame sur le marché pour moins de 150-200€. Pourtant, cela ne veut pas dire que vous saurez vous en servir !

Une dernière chose.... Protégez votre lame, ça rouille


NOUS CONTACTER|Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP